Le tapis/la caisse : les premiers pas

Pour ceux dont le chien a déjà un signal (un mot plus moderne pour "ordre") « à ta place » qui est plus associé à une obligation de rester à un endroit qu’à quelque chose d’apaisant, je vous conseille de reprendre cet apprentissage avec un autre mot (par exemple « va te coucher », « au dodo », "tapis" etc).

On va travailler au shaping (le shaping est une méthode qui laisse au chien la capacité de réfléchir et trouver lui-même sa solution. On ne lui montre rien, mais on va récompenser chaque petit pas vers le comportement final.).

PREMIERS PAS 

Marche à suivre en résumé (évidemment, tout ceci est transposable à la caisse de transport) :

1/ Récompensez le moindre regard vers le tapis en posant une croquette sur le tapis

2/ Récompensez le fait d'aller vers le tapis en posant une croquette sur le tapis

3/ Récompensez le fait de mettre une patte sur le tapis en posant une croquette sur le tapis

4/ Récompensez le fait de mettre toutes les pattes sur le tapis en posant une croquette sur le tapis

5/ Récompensez le fait de rester sur le tapis quelques secondes, en attendant une ou deux secondes avant de poser une croquette sur le tapis

6/ Récompensez le fait de revenir sur le tapis en jetant la croquette en dehors du tapis quand le chien y est allé, et en regardant s'il y retourne (là, posez la croquette sur le tapis)

En détails :

Positionnez-vous devant le tapis et s’il le faut, tenez votre chien en laisse (ça n’est pas obligatoire s’il n’a pas tendance à aller vadrouiller. Très vite, vous devrez enlever la laisse). Les premières fois, si le chien ne regarde absolument pas le tapis, vous pouvez poser une friandise dessus, ou alors enlever le tapis de sa vue, puis le "jeter" par terre pour attirer son attention. Dès que le chien y met une patte ou même le nez, dites « yes » (ou cliquez si le chien connaît le clicker) et placez une autre friandise sur le tapis. Faites ressortir le chien du tapis, pas trop loin quand même (vous pouvez même lancer une friandise en dehors du tapis pour le faire ressortir), puis attendez qu’il y retourne tout seul. S’il a du mal, récompensez le moindre pas en direction du tapis : le chien fait un pas vers le tapis, ou met son poids du corps vers le tapis, "yes/clic" (vous n'êtes pas obligé de travailler au clicker, mais vous devez marquer quand même le bon comportement)-friandise sur le tapis. Petit à petit, vous attendrez qu’il se dirige de plus en plus franchement vers le tapis. On n’attend aucune position précise. Juste au moins deux pattes sur le tapis. Dès qu’elles y sont, « yes/clic », friandise sur le tapis.

Après plusieurs répétitions, vous pourrez alterner deux ou trois friandises sur le tapis, et une friandise en dehors. L’idée est que le chien sache que même si la friandise peut être en dehors du tapis, il doit y être allé pour la gagner (de même qu’il doit attendre derrière sa haie pour avoir le droit de démarrer, etc). Vous pourrez peu à peu être plus exigeant et attendre toutes les pattes sur le tapis (s'il est assez grand pour accueillir le chien en entier)

Voici une vidéo de cet exercice que j'ai fait avec Yopp dès son plus jeune âge. Ici, c'est sa deuxième séance de travail, à l'âge de 4 mois (il a un peu peur de Yéti, qui se balade à côté). J'ai utilisé une caisse, car c'est un outil très pratique pour un futur chien de sport, et que c'est plus objectif pour fixer des critères (dedans ou pas dedans). Mais vous pouvez faire la même chose avec un tapis.

Si votre chien est très agité ou stressé et a besoin d'un endroit confiné pour se sentir bien, l'habituer à la caisse est une bonne idée, et vous amènerez cette caisse dans les endroits où il devra patienter. J'ai choisi le tapis, car c'est tout simplement plus facilement transportable sur le long terme. Mais les premiers temps, la caisse peut être très utile en transition ! C'est comme vous voulez, quoi :)

Faites des séances très courtes, de 1 à 3 minutes. Si le chien a besoin de pauses, accordez-les-lui.