Leçon précédente Passer à la leçon suivante  

  Les griffes : le coin du véto

Les chiens sont des animaux digitigrades, c’est-à-dire qu’ils marchent sur leurs doigts. Voici un schéma comparant un pied d'humain et une patte de chien. Vous voyez que nous sommes faits pareil. Une patte de chien est l'équivalent d'un pied d'humain qui marcherait sur la pointe des pieds

Les griffes du chien sont recourbées et ne sont pas rétractiles. Elles sont composées de kératine et poussent continuellement. Des griffes trop longues touchent le sol et peuvent être douloureuses pour le chien, comme quand vos ongles trop longs tapent au fond de la chaussure. Pour éviter cette douleur, le chien peut compenser en portant son poids vers l'arrière, ce qui peut entraîner par la suite de graves lésions articulaires et à terme des boiteries.

Les griffes sont formées de plusieurs parties:

  • le manteau est la partie visible de la griffe, il s’agit d’une couche cornée kératinisée. Cette couche peut être très mince en face ventrale de la griffe alors que sa face dorsale peut être très développée.
  • la racine unguéale correspond à la partie non-visible qui repose sur la matrice produisant la griffe. Elle contient une partie très vascularisée (qui peut saigner très fort si on coupe, mais pas de panique, ça n'est pas dangereux)
  • la sole correspond à la partie inférieure de la griffe qui est au contact du sol.



griffe.png

Chez le chien, la couche cornée est très épaisse en partie dorsale et s'amincit sur les faces latérales. Les bords inférieurs ne se touchent pas et sont réunis par une lame cornée plus fine, appelée sole.

Leur usure dépend des déplacements du chien ainsi que de la texture du sol sur lequel il marche. Certains chiens s'usent naturellement les griffes, mais pour la plupart, il est souvent nécessaire de les raccourcir pour éviter les mauvaises postures. On considère que la griffe est de la bonne longueur dans la mesure où elle ne touche pas le sol lorsque l’animal est debout et que l’on peut passer facilement une feuille de papier entre la griffe et le sol. 

On coupe les griffes à l’aide d’un coupe griffe bien affûté. Attention à ne pas couper trop court pour ne pas léser la partie charnue. On coupe parallèlement au sol de manière à bien reformer la sole. 

On peut également limer les griffes grâce à une meuleuse à griffes. Attention, pour les chiens à poils longs, il faut éviter que les poils ne se prennent dans le mécanisme !

Certains chiens préfèrent la meuleuse, car il n'y a pas de pression sur la griffe, mais d'autres redoutent le bruit et la vibration qu'elle provoque. (ici en photo, une meuleuse de la marque Oster, que je trouve bien)



meleuse oster.jpg

Lorsque les griffes sont très longues, la partie charnue avance en même temps que l’ongle pousse. Il est alors impossible de couper l’ongle suffisamment court pour avoir des aplombs corrects sans faire saigner. Pour remédier à cela, on peut couper très fréquemment les griffes (un tout petit copeau d'un demi-millimètre tous les 2 jours) pour faire reculer la partie charnue. 

Ensuite, pour éviter que la veine ne repousse trop, on peut couper les griffes par tout petits bouts toutes les 2 ou 3 semaines.


griffes 2.png

Il peut arriver que votre chien s’arrache une griffe. Il s’agit en général de l’ergot qui se coupe à la base, au niveau du pli unguéal.

  • Dans ce cas, il est nécessaire de couper la griffe au niveau de la cassure. Attention, il faut être rapide car la procédure est très douloureuse pour le chien. Cela peut saigner beaucoup également. Pas de panique, à moins que votre chien ait des troubles de la coagulation, le saignement va s’arrêter.
  • Ensuite, bien désinfecter la plaie (Bétadine jaune, Biseptine) et placer un petit pansement.
  • Une boiterie peut apparaitre un peu après la manipulation. Cependant si celle-ci persiste plus de 24 heures ou que la plaie semble sale, une visite chez votre vétérinaire s’impose. 


griffe fendue.png